fbpx
24.9 C
Cotonou
samedi 1, octobre 2022

Soudan : 100 millions $ de la Banque mondiale pour lutter contre la faim

À lire absolument

Le financement servira à effectuer des transferts en espèces et offrir de la nourriture à plus de deux millions de personnes dans 11 États du Soudan.

La Banque mondiale a débloqué jeudi 100 millions $ pour le Programme alimentaire mondial. Les fonds serviront à lutter contre l’insécurité alimentaire qui touche plus de deux millions de personnes au Soudan.

L’institution entend déployer un « filet de sécurité d’urgence » face à l’aggravation de la faim dans le pays est-africain. L’insécurité alimentaire a récemment pris de l’ampleur en raison d’une « mauvaise récolte et la hausse des prix alimentaires internationaux », a indiqué la Banque dans un communiqué.

Lire aussi : Soudan : vers un gouvernement dirigé par un Premier ministre civil

L’aide comprendra des transferts en espèces et l’offre de nourriture à plus de deux millions de personnes dans 11 des 18 États du Soudan. « Les fonds seront acheminés uniquement par l’intermédiaire du PAM pour intensifier la réponse de sécurité alimentaire et fournir un soutien direct aux personnes les plus vulnérables du Soudan », a précisé la Banque mondiale.

18 millions de personnes menacées par la famine

Les Nations Unies estiment qu’un tiers des Soudanais ont besoin d’aide humanitaire. 18 millions de personnes, soit près de la moitié de la population, seront plongées dans une famine extrême d’ici septembre.

Le Soudan, l’un des pays les plus pauvres du monde, est plongé dans une crise économique qui s’est aggravée depuis le coup d’État de l’an dernier. Après le coup d’État, la Banque mondiale a suspendu son aide au pays. Avant le coup d’État, l’aide internationale s’élevait à quelque 2 milliards $, soit environ 40 % du budget de l’État.

Lire aussi : Aide humanitaire : le CERF finance la RDC et le Soudan à hauteur de 43 millions $

À la une