fbpx
25 C
Cotonou
samedi 20, août 2022

Le Soudan signale son premier cas de monkeypox

À lire absolument

Le Soudan vient d’entrer sur la liste des pays africains placés sous surveillance, en raison de l’épidémie de monkeypox. Le pays a déclaré lundi son premier cas de la maladie.

Le Soudan a détecté son premier cas de monkeypox, ont annoncé lundi les autorités sanitaires du pays. Cette annonce intervient un mois après l’alerte lancée par l’Organisation mondiale de la Santé, quant à la portée de la maladie.

Lire aussi : L’OMS recherche 60 000 tests de dépistage pour lutter contre la variole du singe en Afrique 

Selon le ministère soudanais de la Santé, le premier cas confirmé de monkeypox a été détecté chez un étudiant de 16 ans dans l’État du Darfour occidental. 38 autres cas suspects ont été signalés, mais ont été testés négatifs pour le virus. Une enquête est en cours pour déterminer la source de l’infection, a ajouté le ministère.

Le pays est-africain est particulièrement vulnérable, compte tenu de la précarité de ses services de santé publique. Selon l’agence des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), seuls 70 % des 45 millions de Soudanais ont « accès à un établissement de santé à moins de 30 minutes de trajet de leur domicile ». Aussi, 18 États ont connu des épidémies de maladies à transmission vectorielle en 2021.

Lire aussi : L’Afrique signale près de 1 400 cas de la variole du singe (OMS)

À la une