L’UE et la France accordent au Nigeria 25 millions $ pour améliorer l’électricité dans les États du Nord

0
485
Subvention Nigeria
Le Nigeria et l’AFD ont signé mercredi une subvention de 25 millions $ pour le projet Northern Corridor afin d'améliorer l’approvisionnement en électricité

Les fonds soutiendront un projet visant à améliorer la qualité du réseau électrique au Nigeria, tout en soutenant le développement d’un marché régional de l’électricité dans le cadre du West African Power Pool.

Le Nigeria et l’Agence française de développement (AFD) ont signé mercredi une subvention de 25 millions $ pour le projet Northern Corridor afin d’améliorer l’approvisionnement en électricité. Le projet est financé conjointement par l’Union européenne et l’AFD et mis en œuvre par la Transmission Company of Nigeria (TCN).

Lire aussi: La BAD prête 170 millions $ au Nigeria pour investir dans les entreprises numériques et créatives

Northern Corridor vise à renforcer la croissance économique à faible émission de carbone en Afrique de l’Ouest. Le projet contribuera à améliorer la qualité du réseau électrique au Nigeria, tout en soutenant le développement d’un marché régional de l’électricité dans le cadre du West African Power Pool.

Lire aussi: Nigeria : Mise en service d’une centrale hydroélectrique de 40 mégawatts dans l’État de Gombe

S’exprimant lors de la signature de l’accord à Abuja, Clement Agba, ministre d’État au budget et à la planification nationale, a déclaré que le projet était conforme aux objectifs du plan de développement national 2021 à 2025. « Je tiens à remercier l’UE et l’AFD, ainsi que le gouvernement français pour cette intervention dans le secteur de l’électricité au Nigeria, notamment en ce qui concerne les lignes de transmission et les sous-stations. L’électricité est très essentielle, et ce que nous signons aujourd’hui le démontre », a-t-il affirmé.

Lire aussi: Nigeria : la BoI obtient 100 millions $ de la France pour lutter contre le changement climatique