Mozambique : la Suède alloue 19 millions $ à la résilience aux aléas climatiques

0
473
Mozambique chocs climatiques
La Suède engage 19 millions de dollars sur cinq ans pour la résilience face aux chocs climatiques au Mozambique.

Les fonds que Stockholm met à disposition du Mozambique seront progressivement débloqués sur une durée de cinq ans. Le financement entre dans le cadre mis en œuvre avec le soutien technique du Fonds d’équipement des Nations unies (FENU).

Il s’agit du projet LoCAL (Local Climate Adaptive Living Facility). Soutenu par le FENU, il vise à rendre les communautés et les économies plus résilientes aux chocs climatiques. L’atteinte de cet objectif passe par le financement et l’investissement dans l’adaptation au changement climatique au niveau local. Le projet est déjà déployé dans 34 pays d’Afrique, d’Asie, des Caraïbes et du Pacifique. Dans les pays où il est déjà actif, LoCAL permet aux autorités locales d’accéder aux financements climatiques. Le Mozambique figure parmi les pays africains les plus exposés aux catastrophes naturelles et aux chocs climatiques.

Lire aussi : Mozambique : le financement climatique participe à la conservation durable des forêts

Le Mozambique fréquemment touché par les cyclones tropicaux

Actuellement le pays subit le cyclone tropical Freddy. Le bilan à cette date est conséquemment lourd. Des centaines de morts, plusieurs blessés, des portés disparus, des infrastructures détruites ou inondées. Le positionnement du Mozambique par rapport à l’océan indien l’expose aux cyclones tropicaux. Cependant, quoique naturels, les changements climatiques provoquent grandement ces événements. Selon le FENU, « depuis le début de l’année 2022, le Mozambique a été frappé par la tempête tropicale Ana, la dépression tropicale Dumako, le cyclone Gombe et, cette semaine, le cyclone Freddy ». Pour rappel,  le projet LoCAL est déjà actif au Mozambique depuis 2014. De 2028 à 2022, la Suède y a déjà investi 13, 8 millions de dollars pour venir en aide au Mozambique.

Lire aussi : Mozambique : Il faudra 2 milliards $ pour réparer les dégâts causés par les cyclones de 2019