La BAD a accordé 18 millions € au Tchad pour le projet de centrale solaire de Djermaya

0
889
Centrale solaire
La banque africaine de développement accorde un financement de 18 millions d'euros à la centrale solaire de Djermaya au Tchad

La Banque africaine de développement (BAD) finance la centrale solaire de Djermaya à 18 millions €. Ce projet fait partie de l’initiative « Desert to power ». 

La centrale solaire photovoltaïque de Djermaya, sera construite à 30 kilomètres au nord de N’Djamena, la capitale du Tchad. Elle sera dotée d’une capacité de production de 34 mégawatts (MW) et de stockage de quatre mégawattheures (MWh). L’infrastructure d’interconnexion comprend une ligne d’évacuation de 33 kilovolts (kV) longue de 18 kilomètres et deux transformateurs 33/90kV à la sous-station de Lamadji. Le projet a été développé par InfraCo Africa, compagnie du groupe Private Infrastructure Development Group (PIDG), en partenariat avec Smart Energies.   

Un modèle à reproduire dans d’autres pays

Le projet contribuera à la soutenabilité du secteur électrique au Tchad en réduisant les coûts de production. Il représentera 10 % de l’énergie fournie au système interconnecté. Au moins 25 000 personnes seront raccordées au réseau. La société Djermaya CDEN Energy a signé un accord d’achat d’électricité, pour une durée de vingt ans, avec la Société nationale d’électricité du Tchad.

« C’est la première centrale solaire au Tchad, la première infrastructure de stockage d’électricité et aussi le premier partenariat public-privé sous forme de producteur indépendant d’électricité dans le pays ». C’est ce qu’a déclaré Kevin Kariuki, vice-président de la BAD, chargé de l’Électricité, de l’Énergie, du Climat et de la Croissance verte. Il a ajouté que ce modèle d’intervention pourra être reproduit dans d’autres pays du Sahel. Il permettra d’attirer les investissements indispensables dans le secteur de l’électricité et d’accélérer la transition vers l’énergie propre.  

Lire aussi: BAD: le Fonds vert pour le climat octroie 150 millions $ à l’initiative « Desert to Power»