fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Mali : trois officiers inculpés pour mauvaise gestion d’un fonds anti Covid

À lire absolument

Au Mali, le Président de la Chambre de commerce, ainsi que le secrétaire général et le comptable de l’institution ont été inculpés pour mauvaise gestion d’un fonds alloué à la lutte contre la Covid-19.

Trois responsables de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) ont été inculpés mercredi pour « atteinte aux biens publics ». Cette inculpation est liée à la gestion d’un fonds anti-covid d’environ 15 millions $.

Lire aussi: Le G20 soutient un nouveau fonds en faveur des pays pauvres touchés par la COVID-19

Selon l’AFP, les trois personnes placées en détention sont le Président de la CCIM, ainsi que le secrétaire général et le comptable de l’institution. Les malversations auraient été mis en lumière par un rapport du Bureau du Vérificateur Général. Ce dernier a relevé de nombreuses irrégularités dans la gestion des fonds alloués à la chambre du commerce.

Notons qu’il ne s’agit pas du premier cas de mauvaise gestion des fonds destinés à lutter contre la Covid-19 dans la sous-région. Une affaire similaire a récemment eu lieu au Nigéria. Un audit du Fonds mondial a révélé que 19,6 millions $ de subventions accordées au pays avaient été détournées par le biais d’attributions de contrats suspects.

LIRE AUSSI  Zimbabwe : le gouvernement annonce des mesures pour revaloriser sa monnaie

Lire aussi: Nigeria : 19,6 millions $ destinés à la Covid-19 auraient été détournés, selon le Fonds mondial

À la une