Tunisie : Le gouvernement impose la rationalisation de l’eau pour faire face au stress hydrique

0
776
Eau potable
La Tunisie a décidé de rationaliser la consommation de l’eau jusqu’à fin septembre pour faire face à la pénurie d'eau.

La Tunisie confrontée à une pénurie d’eau prend des mesures drastiques pour faire face à la situation. Dans un communiqué publié aujourd’hui, le pays a décidé de rationaliser la consommation d’eau, en interdisant l’utilisation de cette ressource pour l’agriculture.

Le ministère tunisien de l’Agriculture a annoncé aujourd’hui plusieurs mesures contre la sécheresse et la pénurie d’eau. Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture a annoncé la rationalisation de la consommation d’eau et la restriction de son utilisation à certaines fins.

Lire aussi : Plusieurs régions du monde touchées par des pénuries d’eau extrêmes en 2021 (OMM)

La rationalisation de la consommation d’eau sera effective jusqu’à fin septembre

Les mesures comprennent l’interdiction de l’utilisation de l’eau courante pour l’agriculture, l’irrigation des espaces verts, le lavage des voitures et le nettoyage des lieux publics, rapporte Espace Manager. Les autorités tunisiennes imposent également un système de rationalisation de la consommation d’eau à partir du 29 mars 2023. Cette réforme est valable jusqu’à la fin du mois de septembre.

Lire aussi : Tunisie : l’UE propose un plan d’aide de 900 millions d’euros au gouvernement

Assurer une répartition équitable de l’eau disponible

La Tunisie est confrontée à des défis de gestion d’eau liés à la rareté de cette ressource dans le pays. Les sécheresses récurrentes et la pénurie d’eau affectent la majorité des régions. La décision des autorités, consistera à limiter la quantité d’eau utilisée par les consommateurs par jour ou par semaine. Ils n’auront accès à l’eau qu’à certaines heures de la journée. Ces mesures assureront une répartition équitable de l’eau disponible entre les populations.

Lire aussi : Afrique : 700 millions de personnes seront affectées par une pénurie d’eau douce en 2030, selon l’OMM

Lire aussi:Tunisie : le gouvernement investira près de 245 millions d’euros dans le transport ferroviaire à l’horizon 2040