fbpx
26.3 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

Près de 40 % du budget humanitaire de l’UE pour 2023 sera destiné à l’Afrique

À lire absolument

Le changement climatique et les conflits sont identifiés comme les principaux moteurs des besoins humanitaires de l’Afrique. Les fonds seront acheminés par l’intermédiaire des agences onusiennes et des organisations humanitaires liées à l’Union européenne (UE).

L’Afrique recevra près de 40 % du budget de l’UE consacré aux besoins humanitaires mondiaux en 2023. Le continent est aux prises avec des facteurs de crise majeurs, tels que le changement climatique et les conflits.

La semaine dernière, l’UE a révélé qu’elle allouerait un montant de 1,7 milliard d’euros aux « crises humanitaires d’origine humaine ». Selon l’institution, ces crises constituent « la principale source de besoins humanitaires dans le monde ».

Lire aussi : Cameroun : 6 millions $ pour fournir une assistance aux personnes affectées par des crises humanitaires

Plus de 500 millions d’euros en Afrique subsaharienne

Selon la répartition annoncée par l’UE, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger, la République centrafricaine, le Tchad, le Cameroun et le Nigeria recevront 181,5 millions d’euros. Ces fonds sont destinés à « soutenir les personnes touchées par les conflits, l’insécurité, les déplacements forcés et les chocs climatiques ».

L’Afrique de l’Est et l’Afrique australe recevront 330,7 millions d’euros, qui soutiendront divers programmes. Les fonds permettront de répondre « aux besoins des personnes touchées par des conflits de longue durée » et celles déplacées par le changement climatique.

Lire aussi :L’ONU débloque 100 millions $ pour les crises humanitaires sous-financées

À la une