La Côte d’Ivoire conclut un accord avec l’UE sur le commerce de bois

0
842
Bois-ivoirien
L’UE et la Côte d’Ivoire ont signé vendredi un accord relatif à l’exploitation et au commerce de bois entre les deux régions

L’accord, dénommé FLEGT (réglementations forestières, gouvernance et échanges commerciaux), vise à encadrer la vente et l’exploitation de bois et des produits dérivés.

L’UE et la Côte d’Ivoire ont signé vendredi un accord relatif à l’exploitation et au commerce de bois entre les deux régions. Le document fournit un cadre juridique pour assurer que le bois importé dans l’UE depuis la Côte d’Ivoire a été produit en toute légalité et de manière traçable.

Selon l’AIP, ledit accord contribuera à améliorer la gouvernance forestière et lutter contre l’exploitation illégale. Il permettra également de promouvoir le commerce de bois et des produits dérivés légaux entre la Côte d’Ivoire et l’UE.

Lire aussi : Somalie : un ministre suspendu pour exportation de charbon de bois vers Oman

 « La Côte d’Ivoire et l’UE célèbrent aujourd’hui une étape importante dans leur coopération dans la lutte mondiale contre l’exploitation forestière illégale. Nous devons maintenant nous concentrer sur la préparation de la mise en œuvre de l’APV pour atteindre ses objectifs sociaux, environnementaux et économiques dans des délais raisonnables », a déclaré Chantal Marijnissen, négociatrice en chef de l’UE, à la clôture de la dernière session de négociation.

À noter que la Côte d’Ivoire fait partie des plus gros producteurs et exportateurs de bois en Afrique de l’Ouest. Le pays exploite près de 1,2 millions de mètres cubes de bois par an, dont  1 millions sont transformés et la moitié exportée vers l’UE.

Lire aussi : Congo : 7 millions $ pour la réalisation du Projet de renforcement du potentiel en bois-énergie durable