Un important partenariat médical entre le Sénégal et le Rwanda

0
183
Macky Sall
Afin de participer à l’inauguration de l’usine BioNTech Africa, le président Sénégalais a effectué une visite à Kigali ce dimanche.

Ce dimanche 17 décembre 2023, le président Sénégalais Macky Sall a effectué une visite à Kigali, au Rwanda. L’objectif de cette visite étant sa participation à l’inauguration de l’usine BioNTech Africa.

Chaleureusement accueilli par le Dr Uzziel Ndagijimana, ministre Rwandais des Finances et de la Planification économique, ainsi que par plusieurs autorités rwandaises, le président Sénégalais Macky Sall a participé à la cérémonie d’inauguration de l’usine BioNTech Africa au Rwanda.

Une visite fructueuse

La visite du président de la république du Sénégal a débuté par une rencontre entre le président Macky Sall et les cofondateurs de la société biotechnologique BioNTech. Il s’agit entre autre du Dr Ugur Sahin et du Dr Özlem Türeci. Les discussions entre les cofondateurs de la société et le président Macky Sall ont porté sur la collaboration fructueuse entre BioNTech et l’Institut Pasteur de Dakar, actuellement engagé dans la construction d’un vaccinopole à Diamniadio.

Lire aussi : Sénégal : Inauguration du centre régional des urgences de l’OMS à Diamniadio

L’Institut Pasteur de Dakar, en collaboration avec BioNTech, travaille sur un projet ambitieux qui comprend une chaîne complète de production de vaccins à ARN messager. L’Afrique ne produit en effet que 1 % des vaccins qu’elle consomme. La crise du Covid a déclenché une volonté de souveraineté pharmaceutique et sanitaire dans le monde.

Formation dédié aux métiers du vaccin

L’Institut Pasteur de Dakar (Sénégal), découvreur en 1927 du virus de la fièvre jaune et qui est un des quatre producteurs mondiaux du vaccin contre cette maladie souvent mortelle, est bien placé pour produire localement. Le vaccinopole prévoit également la mise en place d’un centre de formation dédié aux métiers du vaccin. Le renforcement des compétences locales dans le domaine de la biotechnologie et de la production de vaccins étant une priorité. Cette initiative conjointe vise à renforcer la capacité de production de vaccins en Afrique et à favoriser l’autonomie des pays du continent en matière de santé publique.

Lire aussi : Sénégal : 20 organisations fondent « Transform Health Sénégal » pour numériser les données de santé du pays