UNESCO : Les progrès du Mozambique en matière d’éducation des adultes

0
214
Education pour adultes
Les progrès du Mozambique en matière d’éducation des adultes favorisent l’apprentissage tout au long de la vie et le développement du pays

Selon un rapport de l’UNESCO publié ce mardi 7 novembre 2023, les progrès du Mozambique en matière d’éducation des adultes favorisent l’apprentissage tout au long de la vie et le développement du pays.

Le Mozambique a eu des difficultés à fournir une éducation de base aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. Jusqu’à récemment, les possibilités d’éducation pour les adultes se limitaient à des cours élémentaires de lecture et de calcul. Depuis 2009 l’UNESCO vient en aide au gouvernement pour contribuer à résoudre ce problème. L’objectif est de faire progresser le taux d’alphabétisation des adultes, de rendre l’apprentissage tout au long de la vie plus accessible et de meilleure qualité, et de donner davantage la priorité à l’éducation des adultes dans la prise de décision et de la planification.

Un nouveau programme d’enseignement

Le Programme de renforcement des capacités pour l’Éducation (CapED) est le programme mis en place par l’UNESCO au Mozambique. Il a aidé le gouvernement à élaborer un nouveau programme d’enseignement pour les jeunes et les adultes. Le nouveau programme d’enseignement est en cours de déploiement dans tout le pays. Ce programme propose aux jeunes et aux adultes un enseignement primaire complet correspondant à ce qu’un élève apprend normalement du CP à la 6e. Le programme prend en considération les apprenants dont le portugais n’est pas la langue maternelle. Il couvre les matières de base comme les mathématiques et les compétences de la vie courante. Il suit aussi une approche multilingue qui intègre le portugais et cinq langues mozambicaines.

Lire aussi : L’Union africaine appelle à investir dans l’éducation et dans le développement des compétences dans la région

Toucher 6000 adultes d’ici 2025

Déjà expérimenté dans plusieurs centres d’apprentissage pour adultes, le CapED vise à toucher près de 6 000 apprenants adultes d’ici 2025. À ce jour il a soutenu la formation de 500 éducateurs et éducatrices afin qu’ils puissent appliquer le programme. Le déploiement de ce dernier est aussi encouragé par des partenaires pour le développement. Des partenaires qui fournissent un soutien financier pour l’impression de manuels scolaires et de matériel d’apprentissage. A travers ce programme, le gouvernement mozambicain a pris conscience de l’importance de l’éducation des adultes. Le pays l’a intégrée dans son plan 2020-2029 pour le secteur de l’éducation. Un plan élaboré dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle loi sur le système éducatif adoptée en 2018.

En 2023, le programme CapED a aidé le gouvernement à mettre à jour le plan opérationnel central (2023-2025). Un plan qui définit les actions stratégiques clés, les objectifs et les indicateurs permettant de mettre en place et de suivre le plan pour le secteur de l’éducation.

Lire aussi : Mobilisation pour la phase-pilote de la DCT de l’UNESCO

Développer des possibilités d’apprentissage à distance

Le Mozambique réfléchit actuellement à créer de nouveaux centres d’apprentissage dans les régions où les écoles primaires et les établissements d’enseignement secondaire sont très éloignés les uns des autres. Il envisage également de développer les possibilités d’apprentissage à distance. A l’avenir, le programme pourrait couvrir l’équivalent du premier cycle de l’enseignement secondaire. Par la suite, il proposera ainsi l’équivalent de neuf ans d’éducation aux apprenants. Des travaux sont par ailleurs en cours pour adapter le matériel pédagogique d’enseignement supérieur à l’éducation des adultes à distance.

Lire aussi : Pénurie d’enseignants en Afrique de l’Ouest : les recommandations de l’UNESCO pour sauver l’éducation