Tchad : l’UNICEF alloue 2 millions $ au renforcement du système éducatif

0
407
Education Tchad UNICEF
Face aux inondations qui ont détruit et endommagé les écoles desservant 1,5 million de personnes, l’UNICEF a investi 2 millions $.

Ces ressources permettront de créer un environnement favorable d’études pour 47 000 élèves. L’enseignement scolaire a en effet été perturbé par les dernières inondations qui ont détruit et endommagé les écoles.

Les dernières inondations ont touché au moins 1,5 million de personnes dans 19 des 23 provinces du Tchad. Le bilan matériel dans le secteur éducatif est relativement lourd avec plus de 1 200 écoles touchées et 4 200 salles de classe détruites. Cette situation a entraîné une cessation des cours pour les enfants. Cependant, loin du cadre éducatif, ils sont exposés  à plusieurs maux et phénomènes sociaux. Dans le lot des enfants actuellement déscolarisés, les filles sont les plus vulnérables. Des études ont révélé que seulement “ 40 % d’entre des filles achèvent l’enseignement primaire, contre 54 % des garçons ” au Tchad. Le gouvernement et les institutions internationales mettent en œuvre plusieurs programmes pour solutionner le problème. Cependant, les résultats ne sont pas toujours positifs à cause des changements climatiques, des déplacements forcés, de l’instabilité et de la pauvreté endémique.

Lire aussi : Tchad : 10% des enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aiguë

De meilleures conditions d’études pour les élèves

C’est donc pour relever ce défi que l’UNICEF accorde cette subvention sans délai pour l’éducation des filles et des garçons. Les enfants handicapés notamment auront accès à des environnements éducatifs inclusifs et protecteurs. Les filles et les garçons quant à eux recevront un soutien scolaire et psychosocial approprié, prévoyant notamment l’accès à un enseignement à distance. Jacques Boyer, représentant de l’UNICEF au Tchad a également assuré que les élèves pourront retourner en cours dans des conditions plus adéquates. Plus de 800 000 enfants ont déjà pu bénéficier de ce financement total s’élevant à ce jour à 38 millions de dollars.

Lire aussi : Tchad : 48,4 millions $ pour financer le projet de renforcement des services de santé maternelle et infantile