Afrique de l’Est : l’UNICEF recherche 12 millions $ pour éviter les décès d’enfants en Afrique de l’Est

0
698
Enfants-afrique
Plus de 1,7 million d’enfants dans la Corne de l’Afrique ont besoin d’une prise en charge humanitaire, selon l’UNICEF.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé mardi un appel à financement pour éviter une « explosion de décès d’enfants » en Afrique de l’Est.

Plus de 1,7 million d’enfants en Éthiopie, au Kenya et en Somalie auraient urgemment besoin d’une prise en charge contre la malnutrition aiguë sévère. L’alerte a été lancée cette semaine par la directrice régionale de l’UNICEF pour l’Afrique orientale, Rania Dagash.

« Les trois pays ont enregistré un nombre significativement plus élevé d’enfants souffrant de malnutrition sévère admis pour traitement au premier trimestre 2022 par rapport au premier trimestre 2021 », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Lire aussi : Afrique de l’Est : 20 millions de personnes ont besoin d’eau et de nourriture (UNICEF)

Selon la même source, le coût des aliments thérapeutiques vitaux utilisés par l’agence pour traiter ces enfants devrait augmenter de 16 % dans le monde au cours des six prochains mois. Cela signifie que l’UNICEF aura besoin d’environ 12 millions $ supplémentaires pour poursuivre son assistance dans la région. « Si le monde n’agit pas immédiatement, une explosion de décès d’enfants est sur le point de se produire dans la Corne de l’Afrique », a déclaré Rania Dagash.

Un énième appel à l’aide

Il s’agit d’un énième appel lancé par l’UNICEF et d’autres agences à propos de la crise alimentaire en Afrique de l’Est. Selon l’UNICEF, trois fois plus d’enfants sont déjà morts de malnutrition aiguë sévère avec complications médicales, cette année. L’avenir des survivants est encore plus menacé par la crise ukrainienne, qui a réduit les exportations de denrées alimentaires vitales vers la région.

« La guerre exacerbe la flambée des prix mondiaux des denrées alimentaires et du carburant, ce qui signifie que de nombreuses personnes en Éthiopie, au Kenya et en Somalie ne peuvent plus se permettre les denrées alimentaires de base dont elles ont besoin pour survivre », a déclaré la représente de l’UNICEF.

Lire aussi : Somalie : Un nouveau fonds de 20 millions $ pour aider les communautés affectées par la sécheresse