We-Fi lève 15 millions $ pour améliorer l’accès au financement des femmes entrepreneures dans cinq pays africains

0
639
Entrepreneures.
We-Fi lève 15 millions $ pour faciliter l’accès au financement pour les petites et moyennes entreprises appartenant à des femmes.

L’Initiative de financement des femmes entrepreneures (We-Fi) a levé 15 millions $. Cette somme permettra d’améliorer l’accès au numérique et au financement pour les femmes entrepreneures.

L’Initiative de financement des femmes entrepreneures (We-Fi) a annoncé avoir mobilisé 15 millions $ pour aider les femmes entrepreneures en Afrique. Ce montant sera alloué à la Facilité pour l’inclusion financière numérique en Afrique (ADFI), un fonds de la BAD. L’ADFI utilisera ce financement pour développer et étendre les solutions financières numériques pour les petites et moyennes entreprises appartenant à des femmes. Le projet couvrira cinq pays : Cameroun, Égypte, Kenya, Mozambique et Nigeria.

Près de 69 000 femmes entrepreneures bénéficieront du projet

We-Fi a mobilisé ce financement dans le cadre du quatrième cycle de financement, d’un montant de 54,8 millions $. Le programme prévoit de faciliter l’accès à la technologie numérique et au financement pour près de 69 000 femmes entrepreneures. Les fonds mobilisés permettront à l’ADFI de réduire le déficit de financement de 42 milliards $, rapporte Africa Business Communities. Ce soutien financier contribuera à améliorer l’efficacité opérationnelle des femmes entrepreneures. L’objectif est de soutenir leur relance après la pandémie de Covid-19. « Le quatrième cycle d’allocations de We-Fi arrive à un moment crucial. L’autonomisation économique des femmes est sous pression en raison des conflits et de l’insécurité, de la hausse des prix et des retombées continues de la pandémie de Covid dans le monde », a déclaré ärbel Kofler. Il est le secrétaire d’État parlementaire du ministère allemand de la Coopération économique et du développement.

Accroitre l’accès des femmes entrepreneures au financement

Selon ärbel Kofler, l’accès au numérique et au financement est essentiel pour libérer le potentiel des femmes entrepreneures. Le soutien de We-Fi contribuera à réduire l’écart d’accès au financement entre les sexes, ajoute Stefan Nalletamby. Il est directeur du département du développement du secteur financier du Groupe de la BAD. Selon lui, ce financement complète l’initiative Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA). Ce projet envisage de faciliter l’accès des femmes au financement en Afrique.

Outre l’ADFI, trois autres institutions multilatérales de développement ont reçu des allocations dans ce quatrième cycle de financement. Il s’agit de la Banque islamique de développement, de la Banque interaméricaine de développement et de la Banque mondiale.

Lire aussi : Nigeria : FirstBank obtient 100 millions $ du CDC pour soutenir les femmes entrepreneures