Westminster décroche un contrat pour renforcer la sécurité dans des aéroports africains

0
643
Peter Fowler,PDG de Westminster

Le groupe Westminster, un fournisseur de solutions de sécurité, a annoncé l’obtention d’un contrat en Afrique. Dans le cadre de cet accord, la société équipera deux aéroports en Afrique orientale.

Westminster a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat pour la conception, la fourniture et l’installation d’équipements de contrôle avancés en Afrique de l’Est. Le contrat, d’une valeur de 1,7 millions $ a été financé par la Banque européenne d’investissement (BEI). Il a été attribué à l’issue d’un long processus d’appel d’offres international.

En vertu de l’accord, Westminster se chargera de la mise à niveau des équipements de sécurité. Ceux-ci comprennent les systèmes de contrôle par rayons X et de détection de métaux, un système de vidéosurveillance avancé, ainsi que des nouveaux centres de contrôle et de commandement dans les deux aéroports. La société devra également s’installer dans les pays concernés pour les éventuels services de maintenance et de support.

Lire aussi : Mozambique : un nouvel aéroport financé par la Chine a été inauguré à Gaza

« Je suis ravi que nous ayons enfin remporté ce contrat important. Il ouvre un nouveau marché pour nos opérations internationales. En outre, ces aéroports pourront bénéficier d’une large gamme de travaux et de services de support », a déclaré Peter Fowler, le PDG de Westminster.

À noter que les travaux d’installation devraient commencer au cours de la nouvelle année. Le projet devrait être achevé fin 2022, a indiqué la société.