Zambie : KCM aura besoin de 270 millions $ pour faire face à l’inondation de la mine

0
585
Paul Kabuswe, ministre zambien des Mines

Paul Kabuswe, le ministre zambien des Mines, a expliqué qu’il faudra un investissement de près de 270 millions $ pour gérer l’inondation d’une mine de Konkola Copper Mines (KCM). Cette mine est située à Chililabombwe. 

Environ 270 millions $ sont nécessaires pour l’acquisition d’une chambre de pompage. Elle permettra de pomper l’eau de trois puits inondés de Konkola Copper Mines (KCM).

Actuellement, la société minière dépense près de 4,2 millions de dollars par mois pour pomper 375 litres cubes d’eau souterraine. C’est ce qu’a déclaré Davy Mubita, directeur général des services techniques de KCM. Il a ajouté que si la mine pouvait augmenter sa production à pleine capacité, la société minière pourrait trouver l’argent.

L’entreprise a du mal à mobiliser les fonds, car la mine est toujours en cours d’entretien et de maintenance. L’entreprise ne peut pas extraire plus de 1 390 mètres sous terre, car elle est encore humide.

Lire aussi : Les Etats-Unis s’associent à la Zambie pour améliorer l’électrification rurale

Réorganiser les opérations de KCM

Le ministre Kabuswe a déclaré que mettre la mine sous surveillance et maintenance n’était pas la solution pour augmenter la production de KCM. Il dit que le gouvernement annoncera sous peu, sa position sur l’avenir de la société. 

Les autorités chercheraient la meilleure façon de réorganiser complètement les opérations de KCM, car il a la capacité de produire plus de trois millions de tonnes de cuivre au cours des dix prochaines années.

Pour rappel, le régime de l’ancien président Edgar Lungu a placé KCM en liquidation judiciaire depuis 2019. Il a invoqué comme motifs, des impôts insuffisants et des promesses d’investissements non tenues. Le géant britannique Vedanta Resources qui gère KCM espère trouver un accord avec le nouveau régime en place.