Zimbabwe : China Energy compte construire une centrale solaire flottante

0
505
Une centrale solaire flottante
China Energy propose de construire une centrale solaire flottante de 1 000 MW pour un coût d'environ 1 milliard $ au Zimbabwe.

China Energy prévoit de construire une centrale solaire flottante de 1 000 MW sur le barrage de Kariba, au Zimbabwe. Le projet coûtera environ 1 milliard $.

China Energy propose de construire une centrale solaire flottante d’un coût d’environ 1 milliard $ au Zimbabwe. La centrale de 1 000 mégawatts sera construite sur le barrage de Kariba. La société chinoise a fait cette proposition à la société publique Zimbabwe Power Company et à un consortium privé de consommateurs industriels d’électricité du pays.

Lire aussi : Zimbabwe : le Fonds des Nations Unies pour les ODD approuve un programme d’énergie renouvelable de 45 millions $

Près de 1,8 million de panneaux solaires à installer

 Le projet prévoit l’installation d’environ 1,8 million de panneaux solaires pour un coût de 987 millions $, rapporte Reuters. Outre la centrale solaire flottante, le projet prévoit l’installation d’une station de surpression de 330kV/33kV. Il prévoit de construire une ligne de transmission entre la station de surpression et une sous-station à Kariba.

Lire aussi:Zimbabwe : le gouvernement investira 100 millions de dollars d’or dans la création d’une monnaie numérique adossée à l’or

Difficulté à répondre à la demande d’électricité

Actuellement, le Zimbabwe produit moins de la moitié de ses 1 700 MW de demande d’électricité. Ce déficit est dû aux performances insuffisantes des centrales à charbon vieillissantes et aux faibles niveaux d’eau qui affectent la production de la centrale hydroélectrique de Kariba, d’une capacité de 1 050 MW, explique Reuters. La semaine dernière, le pays a commencé à produire de l’électricité à partir de la première de deux nouvelles centrales au charbon de 300 MW. Ces centrales sont financées par la Chine.

L’ambition des autorités zimbabwéennes est de passer aux énergies renouvelables afin d’assurer un approvisionnement en électricité à long terme. En décembre dernier, le gouvernement a annoncé des mesures devant faciliter la mise en œuvre de projets solaires d’une puissance de 1 100 MW d’ici 2025.

Lire aussi : Zimbabwe : le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique australe suspend sa production