Zimbabwe : les fonctionnaires et les employés de banque veulent négocier leur salaire en dollars américains

0
773
Cecilia Alexander, présidente de la Confédération des syndicats du secteur public du Zimbabwe.

Les fonctionnaires et les employés de banques du Zimbabwe exigent d’être payés en dollars américains. Ces revendications font suite à l’hyperinflation qui prévaut actuellement dans le pays, causant la chute de l’économie.

Au Zimbabwe, les fonctionnaires entendent négocier leurs salaires en dollars américains. Ils évoquent plusieurs raisons, telles que la perte de revenus et les distorsions des taux de change, lorsqu’ils sont payés dans la monnaie locale.

Lire aussi : Les Zimbabwéens abandonnent leur monnaie

« Il est clair que les distorsions des taux de change et l’inflation qui en résulte ne permettent plus de négociations significatives sur le dollar zimbabwéen. Il faut donc se concentrer sur le fait que le dollar américain est la monnaie qui gouverne le marché », a déclaré la présidente de la Confédération des syndicats du secteur public du Zimbabwe, Cecilia Alexander, dans une lettre au ministre de la Fonction publique.

De leur côté, les employés de banques ont menacé de faire grève, après que les employeurs leur ont offert une augmentation de salaire annuelle unique de 61 % et rejeté leur demande d’être payés en dollars américains. « Les travailleurs ont rejeté cela comme une nuisance et se lanceront dans de nombreuses actions de protestation », a déclaré Peter Mutasa, secrétaire général du Zimbabwe Banks and Allied Workers Union.

Lire aussi : Il faudra 300 ans au Zimbabwe pour payer ses dettes et leurs intérêts

Pour rappel, la valeur du dollar zimbabwéen a plongé de plus d’un tiers depuis septembre. On négocie actuellement 115 dollars zimbabwéens pour un dollar américain, contre le double sur le marché noir. Le taux d’inflation est estimé à plus de 60%.