fbpx
28 C
Cotonou
lundi 6, février 2023

Zimbabwe : le plus grand barrage hydroélectrique d’Afrique australe suspend sa production

À lire absolument

Le barrage de Kariba a excédé son allocation d’eau de 2022. Le stockage utilisable du barrage s’élève désormais à 4,6 % de sa capacité.

Au Zimbabwe, l’Autorité du fleuve Zambèze (ZRA) a ordonné la suspension de la production d’électricité sur le barrage de Kariba. Ce barrage, qui fournissait de l’énergie à la compagnie d’électricité du Zimbabwe, est devenu inactif en raison d’une pénurie d’eau.

Lire aussi: Cameroun : EDF veut lever 991,6 millions € pour la construction du barrage hydroélectrique de Kikot

Le stockage de l’eau au barrage s’élève à 4,6% de sa capacité, en dessous des niveaux nécessaires pour faire fonctionner les opérations de production d’électricité.  « L’Autorité du fleuve Zambèze n’a d’autre choix que de suspendre les activités de production à la centrale électrique de South Bank jusqu’en janvier 2023. À cette date, un nouvel examen des perspectives hydrologiques de fond à Kariba sera entrepris », a notifié la ZRA à la compagnie d’électricité zimbabwéenne.

Le Zimbabwe génère 1 050 mégawatts d’électricité à partir de la centrale électrique de Kariba, soit la moitié de sa capacité installée de 2 100 mégawatts. Le pays souffre de graves pénuries d’électricité depuis plusieurs années, car les sécheresses successives ont entraîné de faibles apports dans le barrage de Kariba. De leur côté, les centrales au charbon vieillissantes sont tombées en panne à plusieurs reprises. Pour combler le déficit, le gouvernement a autorisé certains producteurs solaires indépendants à fournir leurs services afin d’augmenter l’offre.

Lire aussi: Le Royaume-Uni investira 290 millions $ dans le secteur hydroélectrique en Afrique

À la une